Moto cross électrique vs moto cross thermique : lequel remporte la course ?

La moto cross est un sport intense qui nécessite une grande condition physique et une maîtrise parfaite du pilotage. Traditionnellement, les motos cross sont équipées de moteurs thermiques, mais les motos électriques commencent à se faire une place dans le monde de la compétition.

Les motos électriques ont déjà fait leurs preuves dans des courses telles que la célèbre course de côte de Pikes Peak, où des pilotes ont atteint des vitesses impressionnantes. Bien que les motos électriques n’aient pas été autorisées à participer à l’édition 2020 de cette course, il est certain qu’elles reviendront en force dans le futur.

Les motos électriques ont également participé au Tourist Trophy de l’île de Man, une épreuve extrêmement exigeante pour les motards.

Sur circuit, une nouvelle discipline appelée MotoE a été créée en 2019. Cette compétition oppose des motos électriques identiques, capables d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 250 km/h. Des pilotes français renommés, tels que Randy De Puniet et Mike Di Meglio, ont participé à cette compétition.

Il est donc clair que les motos électriques ont leur place dans le monde de la compétition. Bien qu’elles ne soient peut-être pas encore aussi répandues que les motos thermiques, elles sont de plus en plus populaires et pourraient bien révolutionner le monde du moto cross dans un avenir proche.

La moto cross électrique dans des courses officielles

moto-cross-electrique-vs-moto-cross-thermique-lequel-remporte-la-course

Une moto qui sait faire rougir

Les motos cross électriques ont de nombreux avantages par rapport à leurs homologues thermiques. En sport et en compétition, chaque gramme compte, et le fait d’éliminer le poids inutile d’un réservoir d’essence peut potentiellement faire gagner des fractions de seconde. De plus, le coût de l’électricité est bien inférieur à celui de l’essence, ce qui rendra l’utilisation d’une moto cross électrique beaucoup plus abordable.

En termes de pilotage, les motos cross électriques sont également plus faciles à prendre en main que les modèles thermiques. L’absence d’embrayage et de vitesses permet aux pilotes de se concentrer immédiatement sur leur technique de pilotage. De plus, les moteurs électriques fournissent un couple constant, éliminant ainsi la nécessité de s’inquiéter des surrégimes ou des sous-régimes. Cela permet aux pilotes de se concentrer pleinement sur leur positionnement corporel, leurs moments de pilotage assis ou debout et la visualisation de la piste.

Il est possible que les pilotes novices soient surpris au début par l’absence de frein moteur sur une moto électrique, mais cela deviendra rapidement une caractéristique maîtrisée. En résumé, les motos cross électriques offrent une expérience de pilotage plus facile et plus abordable que leurs homologues thermiques.

À quand les championnats officiels ?

Les motos cross électriques et thermiques ont été comparées dans plusieurs événements et compétitions. Par exemple, lors de la Red Bull Straight Rhythm 2016 en Californie, une moto électrique a remporté deux duels sur trois contre une moto thermique compétitive. De plus, en 2016, une moto électrique a remporté le championnat de France de trial.

Dans d’autres événements, des motos électriques ont également montré leurs capacités face aux motos thermiques. Par exemple, lors du Supercross de Genève en 2018, Mat Rebeaud a réalisé ses figures freestyle avec une moto électrique.

Ces performances démontrent que les motos cross électriques sont capables de rivaliser avec les motos thermiques dans certaines conditions spécifiques. Cependant, il n’y a pas encore de championnat officiel qui inclut les motos cross électriques, ce qui pose des problèmes d’équivalence pour les fédérations.

Cependant, avec l’intérêt croissant pour les véhicules électriques, il est raisonnable de penser que des compétitions officielles de motocross électrique verront le jour dans un avenir proche. Ces compétitions pourraient contribuer à attirer de nouveaux acheteurs vers les motos électriques et stimuler le développement de cette technologie.

Le face à face avec la concurrence thermique

La moto cross électrique ZERO FX offre une vitesse de 137 km/h, une puissance de 44 ch et une autonomie de 146 km. Elle est légère avec un poids de 131 kg et peut être rechargée en 3 H 30 à 9 H. Son prix est de 12 890 €. Les utilisateurs la décrivent comme une machine vive, ludique, polyvalente et idéale pour tous types de terrains.

En comparaison, la moto cross thermique YAMAHA YZ 125 dispose d’un moteur monocylindre en ligne, 2 temps, une vitesse de 115 km/h et une puissance de 40 ch. Elle possède une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, un refroidissement liquide et une autonomie de 320 km avec son réservoir de 8 litres. Son poids est de 94 kg et son prix est de 7 999 €.

La moto cross électrique n’a rien à envier à ses concurrentes thermiques. En plus de performances similaires, elle présente des avantages tels que des économies de carburant, un fonctionnement silencieux, une facilité d’entretien et des aides disponibles pour l’achat d’un véhicule électrique. De plus, elle est très appréciée par les spectateurs et riverains grâce à son silence et son design.

En conclusion, que vous optiez pour une moto cross électrique ou thermique, les deux options offrent des performances intéressantes. Le choix dépendra de vos préférences personnelles ainsi que des avantages liés à chaque type de moteur.

1/5 - (1 vote)
Retour en haut